top of page
istockphoto-183433660-612x612_edited_edi

Le projet mode

Le projet mode

Le projet mode est né d’une assemblée générale des membres d’Altéo en 2019. Ceux-ci ont exprimé leurs difficultés à s’habiller à leur goût, et à se sentir beaux malgré leur handicap ou leur maladie. Une première réunion avec les personnes intéressées a alors permis de cerner davantage les problématiques soulevées :

- Difficulté à trouver des tenues qui soient à la fois plaisantes et adaptées. Coût de ces tenues quand elles existent ;

- Accès physique difficile dans les magasins, et donc impossibilité de faire du shopping comme tout le monde ;

- Malaise face au miroir quand on a un handicap ou une maladie. Il ne s’agit pas de quelques kilos en trop ou d’un nez trop épais, mais d’une chaise roulante, de bras amputés, de boiterie, de mouvements incontrôlés du visage,... ;

- Difficulté à s’accepter, à se trouver beau ;

- Sentiment d’exclusion par rapport au monde de la mode, du maquillage, de la beauté, qui n’est pas un monde essentiel en soi, mais qui est important pour le bien-être, l’estime de soi, l’image de soi.

Un projet qui rime avec...

S'ouvrir grâce aux groupes de parole

Les membres d'Altéo sont invités à une réflexion sur l’image de soi, l’estime de soi, le choix du style vestimentaire,... 

Mais aussi de s'exprimer face aux obstacles que l'industrie vestimentaire leur impose, en débattre et imaginer des solutions.

IMG_20231015_215931_HDR.jpg
P1040812.JPG

Apprivoiser la scène grâce aux ateliers d'expression

Chaque semaine, les membres d'Altéo se rejoignent pour participer à des exercices d'apprivoisement de scène. Une comédienne les entraîne à se mouvoir dans l'espace, avoir les bonnes postures, et cultiver leur confiance en eux.

Découvrir les couturières

p10.Couture.jpg

Les volontaires

Des couturières bénévoles ont aidé à étoffer le showroom d'Altéo : Gérardine et Marie. Ces deux villersoises sont également dans un groupe de couture : "Coudre 2ème vie".

 

Les étudiant(e)s en couture et stylisme

Pour mettre sur pied le projet mode, Altéo a pu faire appel à 4 écoles de couture et de stylisme :

S2J, Centre d'Enseignement Libre (Liège)

L'Ecole De Beauvoir (Liège)

L'Institut Sainte-Claire (Verviers)

L'Institut Sainte-Marie (Seraing)

P1030817_edited.jpg

Les stylistes professionnelles

7 stylistes liégeoises contribuent également à l'élaboration du projet :

 

Ann Piron

Les Princesses

Annabelle Courtois

Découvrir les écoles partenaires

logoStLuc.png

Les étudiants à l'Ecole Supérieure des Arts de Saint-Luc Liège section publicité s'occupent de la communication publicitaire ainsi que de la photographie du projet.

Ces étudiants sont également en charge de la communication sur les différents réseaux sociaux d'Altéo pour promouvoir le projet.

Les étudiants et étudiantes de l'Institut Maria Goretti sont sollicités pour préparer les mannequins du défilé : maquillage et coiffure.

logo-20001200.jpg
cf6691_851e1800afa54ba3873e40cae0f0fb5d~mv2.webp

Les étudiants et étudiantes de l'Ecole d'Horticulture sont responsables de la décoration de la salle.

Découvrir la slow fashion

image.png

Pas d'hyperconsommation dans ce projet.

Nous voulons transmettre des valeurs, dont celles du textile responsable. 

L'ASBL Terre nous a ainsi gracieusement fourni une bonne partie des tissus, en seconde main.

Nous privilégions des tenus intemporelles, adaptées à la personnalité de nos mannequins et non aux injonctions des grandes surfaces.

On parle de nous !

Alors... On se retrouve le 17 février ?

IMG_20230613_115109_HDR.jpg

Découvrir les mannequins 

Infos pratiques

IMG_20231013_202944_HDR.jpg

Réservations et billets

bottom of page